Pourquoi les Pactes bois-biosourcés ?

La Stratégie Nationale Bas Carbone prévoit la décarbonation du secteur du bâtiment d’ici 2050. Pour atteindre cet objectif, il est indispensable de réduire les consommations d’énergie, les émissions de CO2 et séquestrer le carbone dans le bâtiment.

Le bois et l’ensemble des matériaux biosourcés, faiblement émetteurs de CO2 et stockeurs de carbone présentent des solutions.

Les Pactes Bois-Biosourcés sont des outils développés par les membres du réseau Fibois France pour engager et aider les donneurs d’ordre et la maîtrise d’ouvrage, à réaliser des opérations avec tout ou une partie de bois et d’autres matériaux biosourcés. Ils s’adressent à tous les aménageurs et maîtres d’ouvrages, publics comme privés. Ils projettent de démontrer que la filière forêt-bois et biosourcés ainsi que ses produits apportent une solution efficace aux défis environnementaux, économiques et sociétaux de demain.

Les Pactes sont des accélérateurs et des facilitateurs qui accompagnent les professionnels dans l’objectif de massifier les recours au bois et aux biosourcés dans nos régions. Ce sont des contrats entre les maîtres d’ouvrage et la filière forêt bois, permettant d’anticiper les projets et m2 construits en bois et de
mettre en mouvement tous les acteurs de la filière pour répondre à cette commande.

Les engagements du Pacte Bois-biosourcés

  1. Les signataires s’engagent sur un pourcentage de leur Surface de Plancher (SdP), en construction neuve et/ou en réhabilitation, intégrant des solutions bois‑biosourcées :
    • 70% de la SdP – niveau Platine (seulement dans le Pacte AuRA)
    • 40% de la SdP – niveau Or
    • 20% de la SdP – niveau Argent
    • 10% de la SdP – niveau Bronze
  1. Les signataires s’engagent pour leurs productions régionales sur une période définie.
  1. Les signataires s’engagent à utiliser des bois certifiés, issus de forêts gérées durablement (PEFC, FSC ou équivalent) et à viser un minimum de bois français.
  1. Les signataires déploient un ensemble de moyens sine qua non à l’atteinte des résultats :
    • Désignation d’un référent bois,
    • Participation aux réunions de travail et d’informations du Pacte,
    • Montée en compétence des équipes,
    • Intégration systématique de la compétence bois aux équipes projet,
    • Partage d’informations avec la communauté des signataires.

Les signataires peuvent prendre des engagements complémentaires (bois feuillus, bois français, bâtiment durable, BBCA…). Ils sont accompagnés par l’interprofession régionale Fibois et par les autres acteurs de la filière (architectes, entreprises, partenaires, etc.).

Les Signataires des pactes bois-biosourcés

Une filière qui s’engage !

Partenaires nationaux : Agence Qualité Construction, Architecture et Maître d’Ouvrage – AMO, Bois de France, FCBA, Fédération Nationale du Bois – FNB, FNCOFOR, France Bois 2024, FSC, Frugalité Heureuse et Créative, Karibati, ONF, PEFC, Union des Industriels et Constructeurs Bois – UICB, Union des Métiers du Bois – UMB-FFB, Union des Architectes – Unsfa

Partenaires régionaux : ALEC Ain, ALTE 69, AOC bois du Jura, BBCA, Bois des territoires du Massif Central – BTMC, Bois Qualité Savoie, CAUE de l’Ain, CAUE Auvergne-Rhôle-Alpes, Cluster Eco Batiment Auvergne-Rhône-Alpes, Collect’IF Paille, Construire en Chanvre Île-de-France, Chambre des Professionnels du Bois – CPB-FFB, Ekopolis, Envirobat Grand Est, FFBA Grand-Est, Oïkos, Ordre des Architectes-Grand Est, Pôle fibres Énergive, Préfet de la Région Grand-Est, Les Canaux, Région Grand-Est, Ville et Aménagement Durable Auvergne-Rhône-Alpes